Présentation :

Le syndicat PRP a été créé pour faire valoir les droits des prisonniers et prisonnières»

Régie par la loi du 1er juillet 1901, nous avons pour mission de donner pendant leur incarcération une amélioration réelle des conditions des personnes enfermées, de leur famille et de leurs proches. Pour y parvenir, il nous est indispensable d'obtenir satisfaction sur les points suivants :

- obtenir des contrats de travail et des certificats de travail à la sortie de détention et les droits qui en découlent dont la revalidation des salaires des prisonniers et des prisonnières.

- revoir tous les points d'accès sur le médical et les soins dentaires

- travailler sur la réinsertion

- faire abolir les petites peines

- le droit à la correspondance libre

- le droit pour les prisonniers et les prisonnières d'avoir recourt à une défense en cas de conflit avec l'administration pénitentiaire

- demander l'obligation pour les centres pénitentiaires d'appliquer leur code de déontologie

- obtenir de nouveau le droit de donner des mandats aux personnes qui n'ont pas de parloir, certains établissements l'ayant interdit.

- le respect des familles et des proches qui viennent visiter les prisonniers et prisonnières. Donner le droit aux familles de pouvoir faire appel à la justice en cas de conflit avec l'administration et de pouvoir être entendu

- donner le droit aux prisonniers et prisonnières de se défendre, lorsqu'il-elles sont victimes de représailles en raison de leur croyance religieuse et/ou du sexisme, racisme, transphobie de la part de l'administration pénitentiaire, ainsi qu'en cas d'exclusion et/ou propos contre des personnes malades ou handicapées.

Le syndicat sur mandat du conseil syndical agira en justice d'une part pour défendre les intérêts collectif des détenus qu'il représente devant toutes les juridictions. Les présents objectifs peuvent être revus et changés.